Parodontie 2018-07-17T02:42:39+00:00

LA MALADIE PARODONTALE

La maladie parodontale (maladie de la gencive et de l’os) est une infection des tissus qui supportent les dents. Saviez-vous que cette dernière est un fléau qui touche un adulte sur trois! La maladie parodontale est la principale cause de la perte des dents si aucune thérapie n’est entreprise.

Un peu d’anatomie…

Le parodonte

Le parodonte est l’ensemble des tissus qui soutient la dent et qui permet de maintenir vos dents solidement attachées à votre os. Il comprend 4 parties :

La gencive, l’os alvéolaire, le ligament parodontal et le cément.

Gingivite

Lorsque l’inflammation se limite à la gencive, on parle alors de gingivite. C’est un phénomène relativement commun et réversible.La gingivite est une inflammation des gencives provoquée par l’accumulation de la plaque dentaire (bactéries et débris alimentaires) près des gencives. Si elle n’est pas éliminée chaque jour par le brossage et la soie dentaire, elle devient de plus en plus funeste. La gingivite s’annonce tout d’abord par un léger saignement au brossage et les symptômes peuvent s’aggraver, si aucune mesure d’hygiène appropriée n’est entreprise.

Parodontite

Une gingivite non soignée pourra évoluer en parodontite. La parodontite est caractérisée par la destruction des tissus de support autour d’une ou plusieurs dents. Elle est principalement causée par l’accumulation de tartre et de plaque dentaire sous la gencive, en raison de mesures d’hygiène dentaire insuffisantes. Les tissus de support se détachent graduellement de la dent et l’espace entre la dent et la gencive s’approfondit, formant ce que l’on appelle une poche parodontale, entraînant ainsi la mobilité et le déracinement des dents.

Symptômes

  • Mauvaise haleine.

  • Saignement des gencives.

  • Gencive rouge et gonflée.

  • Déchaussement des dents (dents d’apparence plus longue).

  • Espace entre les dents.

  • Mobilité dentaire.

  • Parfois, aucun symptôme.

Facteurs de risques 

  • Le tabac, considéré comme le premier facteur de risque dans le développement des maladies parodontales.

  • L’hérédité.

  • Le stress.

  • La prise de médicaments.

  • Certaines maladies systémiques.

  • Les changements hormonaux.

  • La présence de tartre sous la gencive.

Traitement

Les maladies parodontales sont malheureusement trop souvent responsables de la perte des dents. Jusqu’à ce jour, nous ne pouvions pas prétendre guérir ces maladies, mais seulement en ralentir le processus. Une technique répond justement à ce problème et semble, jusqu’à maintenant, plus prometteuse que ce que nous connaissions : la lithotritie parodontale (paro douce). Cette technique beaucoup plus douce comprend trois phases:

  • La phase étiologique : À l’aide d’une médication appropriée, nous serons en mesure de contrôler votre flore bactérienne et d’éliminer ainsi les facteurs causaux. De plus, avec la prise d’échantillon de plaque à chaque rendez-vous nous pourrons évaluer, à l’aide du microscope, l’évolution de votre flore bactérienne (environ trois visites sont nécessaires).

  • Phase de correction : Cette phase permet le traitement des poches parodontales à l’aide d’un laser (outil non chirurgical très efficace). Il nettoie et désinfecte les poches, grâce à son action stérilisante et anti-inflammatoire, ce qui permet le rattachement des tissus de soutien de la dent et une meilleure guérison.

  • Phase de maintenance : Nous vous recommandons un suivi aux 3 mois durant un an pour assurer l’immuabilité du traitement.